Psychologue à Namur

Psychologue à Namur



Quand consulter un psychologue?


La réponse courte à cette question est que l'on devrait chercher à se consulter lorsqu'il y a un excès de souffrance émotionnelle qui ne mène à rien de constructif.

Pour répondre de manière plus précise, il faut faire trois choses : introduire le concept de structure psychique, différencier les difficultés situationnelles et structurelles, et commenter la subjectivité.


La structure psychique


La structure psychique est le terme utilisé par les psychologues pour désigner les mécanismes et les dynamiques que la personne utilise pour traiter émotionnellement et cognitivement la réalité, les événements de sa vie et ses relations avec les autres. Il est important de noter que ce processus est presque entièrement inconscient et involontaire.


Chaque personne possède une structure psychique qui aura été formée dans l'interaction entre son tempérament inné et les relations importantes pendant son enfance. Cette structure psychique peut être plus ou moins adaptée (pour de nombreuses raisons différentes) aux besoins profonds de la personne et à la réalité extérieure. Plus la structure psychique est adaptée, plus la personne sera en mesure de trouver une satisfaction dans la vie. Moins elle est adaptée, plus la souffrance qu'elle produira sera systématique, à savoir des symptômes.


Difficultés structurelles et situationnelles


Il est important de noter que même la structure psychique la plus adaptée, robuste et flexible, produira des symptômes si elle est exposée à des circonstances défavorables suffisamment longtemps. Pour cette raison, il est important de faire la différence entre les difficultés situationnelles (comme celle qui vient d'être mentionnée) et les difficultés chroniques. Les difficultés chroniques ont trait à une façon systématique de gérer la réalité et les relations qui génère de la souffrance. Le traitement psychologique est principalement indiqué dans le second cas, bien qu'il puisse également l'être dans le premier, surtout si la personne s'est placée involontairement dans une situation préjudiciable et ne peut pas s'en sortir.


Subjectivité

Enfin, chaque personne a une façon de ressentir et de percevoir : c'est ce qu'on appelle la subjectivité. Ce qui pour une personne peut être une souffrance insupportable pour une autre peut ne pas l'être. Chaque personne doit décider ce qu'elle est prête à supporter et quand elle doit chercher de l'aide. Cela dit, il convient de noter que les psychologues observent que de nombreuses personnes, une fois qu'elles entament une thérapie et commencent à se sentir mieux, expriment qu'elles ont souffert inutilement pendant trop longtemps avant de chercher de l'aide. Vous pouvez voir tous les détails sur les psychologues à Namur en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.